Into the woods of wonder

Voici déjà un nouvel article, avec une série de photos que je voulais merveilleuses ! J’ai essayé d’en améliorer l’atmosphère en les éditant différemment : j’ai ajouté un fin dégradé de lumière légèrement colorée. Une touche finale que j’utiliserai plus souvent car j’ai adoré le rendu, qui donnait au paysage un caractère un peu plus merveilleux. C’était mon mot d’ordre…

Fairy

Les fées sont les sorcières des beaux jours. Mon inspiration de l’été aurait pu être la féérie. Alors que je m’étais cantonnée à des ambiances plus sombres, l’été, m’empêchant en partie de les réaliser, m’a un peu fait perdre mon inspiration (cf. notre dernier court-métrage avec @babirosky, « Perdue : L’inspiration » …). C’est en voyant émerger des univers féériques sur Instagram…

Flower Power

« […] les plaisirs et les chagrins de l’existence l’atteignaient avec une intensité exacerbée. Marilla le savait et s’en montrait préoccupée, car elle ne percevait que la douloureuse vulnérabilité de cette âme impulsive, sans avoir conscience qu’en contrepartie, Anne était dotée d’une capacité de joie qui compensait largement d’éventuels malheurs. […] La faillite de ses projets ou de ses désirs…

Eggs Painting

Easter is far behind us now, but I forgot to post these paintings here and I wanted to keep a memory of them through a blog post. I think I’ll always prefer a blog than an Instagram account, but they’re also far way now. Sometimes I discover amazing blogs like A Clothes Horse, Elevendrops or Capturing Our Days, and that…

La collection Cabinet de Curiosités

Curiosities Cabinets was an inspiration we had in mind for a long time now. When we closed our eyes, we could see a wooden piece of furniture full of strange objects; taxidermies of majestic insects like beetles and butterflies displayed under a cloche or hanging in frames; skeletons of legendary creatures; skulls with long and pointy teeth; some creased sheets…

La rosée

La rosée   Le sylphe matinal qui verse la rosée, Trop amoureux du lys, oublia ce matin De baigner l’humble fleur demi-morte et brisée Qu’une larme du ciel ranimerait soudain. Comme fait un amant avec sa fiancée, À quelque muse triste ayant donné la main, Cherchant la paix, pied lent, tête baissée, Un poète le soir traversa le chemin. Soit…